7

Le ZombieKiller de @tempetedigitale

Il y a de cela quelques semaines, j’ai reçu un tweet rigolo de l’amie @tempetedigitale qui me lançait un défi: arriver à lui fabriquer un faux fusil à pompe pour son super déguisement de “poutreuse de zombie”.
Il s’avère qu’à ce moment, j’étais sur un projet web très prenant et que j’avais besoin d’un truc rigolo pour me distraire. J’avais des tubes en pic, du bois et le moulage d’un manche de flingue qui trainait donc je me suis dit, chiche.

Voici donc quelques photos de la réalisation, le résultat est pas mal mais pas topissime. Si j’avais eut une semaine de plus, j’aurais pu raffiner un peu quelques détails, améliorer quelques éléments et le rendre encore plus réaliste. Ca m’a surtout donner envie d’en refaire un autre, sur lequel je risque de passer beaucoup plus de temps, et que j’espère réaliste. En attendant quelques photos du bousin…

1
Le manche inférieur est fait avec des bouts de mdf coupés et collés et rainurés à l’aide de la défonceuse

2
La forme de “l’action” (c’est ça le nom du bidule où la combustion se fait) faite

3
Ajout des morceaux qui vont permettre de coller les tubes en PVC qui formes le double canon (ceux avec les balles et celui qui tire)

4
Test de “fit” des éléments, c’est bon tout à l’air de rentrer correctement avant le collage

5
Perçage pour les vis qui permettront au manche inférieur de tenir sur le canon intérieur

6
et contre perçage pour “enterrer” la vis dans le mdf

7
Le manche a été moulé et un tirage a été effectué, les deux parties ont été collées, puis poncées. Je place deux éléments en bois pour donner de la solidité au joint manche-action

8
le manche et l’action sont collés ensemble avec de la colle forte et maintenus en place avec des serre-joint

9
Je mets une vilaine vis cachée pour pouvoir “pendre” mon canon et lui permettre de sécher sans toucher la surface de travail

10
Première passe de “bondo” (la marque existe pas en France mais c’est juste du mastic fin avec un durcisseur)

11
on utilise la vis pour faire sécher le bondo (prise entre 5 et 20 minutes suivant l’épaisseur)

12
Même punition pour l’action et le manche

13
quelques tirages en résine de polyuréthane de visserie qui sera ajoutée après.

14
Ponçage du manche / action

15
Deuxième couche de Bondo (et certainement pas la dernière)

16
Première couche de peinture (ici de couleur chaire, puisque c’était la couleur claire qui me restait) qui permets de mieux appréhender les différences et défauts

17
Ponçage et re-coup de Bondo

18
Nouvelle couche de Bondo sur le manche / action

19
de l’autre côté aussi

20
les deux éléments après divers couches de bondi et de peinture

21
Collage des deux éléments

22
Rajout du premier élément de la gachette

24
Encore un petit coup de peinture

25
Découpage de la gâchette dans un morceau de MDF

26
Je colle la visserie en résine de polyuréthane

27
Couche de peinture en gris foncé pour préparer la couche de noir finale.

28
Le fusil avec la première couche de noire (et avant les 4 couches de vernis)

29
Je rajoute quelques éléments pour rendre le flingue plus véridique (genre il est à moitié pété et il est rafistolé)

30
Rajout d’une bandouillère

31
Idem de l’autre côté

Final
Et voilà… une tueuse de zombie parée pour le carnage.

Projet fun, qui risque d’en emmener d’autres et peut être un épisode complet en vidéo sur tout le processus
Have fun
Que la barbitude soit avec vous…

babozor

7 Comments

  1. Ouah ! Putain la classe ! Trop bien fait ! C’est une bonne idée, un épisode là dessus :)

  2. Hey Babozor! tu veux faire concurrence à Volpin Props! En tot cas le rendu est pas mal :-)

Comments are closed.