LaGrotteDuBarbu Saison 04 Episode 0C – SoudureAlArc

Cette semaine, on se tente la soudure à l’arc, un truc de ouf… un peu difficile à maîtriser mais géniallissime…

Déjà un coucou spécial aux élèves de mon frérot: Mr Chambon qui est prof de français au lycée Schoter à Haarlem… donc que la barbigtude soit avec vous même dans l’autre pays du fromage ^^

Pour cet épisode vous avez besoin de:
- du métal, moi j’aime beaucoup le profilé carré de 2mm d’épaisseur en 25x25mm
- un truc pour couper le métal, par exemple une scie à métaux ou une disqueuse avec un disque pour tronçonner le métal
- un poste à souder, moi le mien je l’ai piqué à mon père, c’est un poste de base qui doit coûter moins d’une centaine d’euros… les prix sont très variables comment à une cinquantaine d’euros pour les moins cher, jusqu’à plusieurs milliers pour les postes de professionnels. Mon conseil, avant de vous équiper, testez le matériel chez quelqu’un qui en a déjà un, cela vous évitera d’investir dans du matériel cher et peut être pas spécialement adapté.
- protection | le masque… il existe des masques pas cher à quelques euros mais qui nécessitent de la tenir à la main, j’ai essayé et si vous êtes comme moi un noob, je vous le déconseille. Il existe des masque auto-obturateur, comme le mien d’entrée de gamme qui commencent à une cinquantaine d’euros et qui vous garantissent que vous ne vous niquerez pas les yeux tout en ayant les deux mains libres. Là aussi les prix vont de 50 euros à plusieurs centaines pour les masques professionnels.
- protection | les gants… là aussi prix variables, mais à partir d’une dizaine d’euros vous trouvez des gants très bien et qui vous protègent correctement. Je n’ai toujours pas trouvé les gants parfaits pour moi… je cherche encore
- protection | pantalon… souvent les gens l’oublient mais pas mal de bouts de métal en fusion sont projetés un peu partout, donc habillez vous avec des fringues qui ne craignent pas et qui sont en coton, surtout pas en matière synthétique. Moi j’ai investi il y a de cela un peu plus d’un an dans un pantalon de barbare, le Carhart Double Logger, fais en coton de bâtard avec double couche sur les cuisses, qui me protège très bien, et j’en suis TRES content.
- les électrodes… qui sont à choisir en fonction de votre métal, de votre poste, etc… d’après mon expérience et parceque je soude principalement du 2mm d’épaisseur, les électrodes de 2,5mm sont idéales. je continue à expérimenter avec différentes électrodes et réglages, c’est surtout aussi pour avoir le plus de maîtrise sur le matériel, mais les baguettes de 2,5 sont bien pour ce que je fais.

Quelques remarques sur l’épisode:
- cela faisait TRES longtemps que j’avais envie de me former à la soudure à l’arc, pour ceux qui se souviennent on avait fait une tentative ratée avec Antoine dans l’épisode “LaGrotteDuBarbu Saison 03 Episode 05 – DoubleBarbecueAAirPulsé” qui date d’août 2010… et depuis j’étais super frustré… je suis super content d’enfin pouvoir faire des soudure qui sont moches et affreuses mais qui “font le job” comme on dit.
- faites attention et je le redirais jamais assez… protégez vous c’est super important c’est une activité dangereuse et il serait dommage que vous vous bruliez ou un autre truc dans le genre.
- le travail du métal ça ne pardonne pas, vous pouvez vous couper, vous chopper des vilaines échardes de métal, ou vous blesser avec la scie ou la disqueuse, donc beware, c’est un matériel génial à travailler mais qui demande un peu de préparation et un peu de respect (pour info j’ai trois nouvelles coupures et maintes échardes métalliques que j’ai eut un mal de chien à enlever)
- la partie la plus difficile est celle du réglage du poste et de l’amorçage… si la baguette a tendance à coller à la pièce c’est que votre réglage n’est pas bon, vous devez donc augmenter ou diminuer l’intensité de votre poste. L’aomrçage est un espèce d’art ancien qui consiste à “exciter” le poste pour que l’arc électrique se fasse et vous permette de faire la soudure. Je suis pas un pro donc je me lancerais pas dans une description foireuse, le mieux est encore d’avoir des bouts de métaux et de passer du temps pour essayer de trouver votre propre méthode qui marche.
- si vous voulez une soudure optimale, n’oubliez pas de nettoyer votre pièce, qu’elle soit clean (pas de gras, etc…) et nue (pas de peinture, couche protectrice, etc.)
- si vous voulez une soudure optimale, par expérience plus vous placez la cathode (l’espèce de pince bizarre) près du point de soudure, plus ce sera facile, même si c’est pas spécialement évident de le placer “au plus proche”
- comme je l’ai dit plusieurs fois, je ne suis clairement pas un professionnel, y’en a dont c’est le métier et qui pourraient vous expliquer ça bien mieux que moi… mais ils se cachent bien en général, donc si vous en dénichez un, n’hésitez pas à le harceler de questions… si vous êtes un professionnel et voyez que j’ai raconté des bêtises, n’hésitez pas à me corriger.

Quelques photos:
Le poste à souder
S04e0c posteasouder
S04e0c posteasouder2

Les gants
S04e0c gants

Le masque
S04e0c masque

Les baguettes
S04e0c baguettes

La cathode
S04e0c cathodes

L’électrode
S04e0c electrode

Et ma super soudure ultra moche mais qui marche
S04e0c resultat1
S04e0c resultat2
S04e0c resultat3
S04e0c resultat4

Comme d’habitude si vous avez des questions, insultes, les commentaires sont là pour ça…

Tags: , , , , , ,

19 Responses to “LaGrotteDuBarbu Saison 04 Episode 0C – SoudureAlArc”

  1. Guigui
    November 11th, 2012 at 11:21 am

    Bien joué !
    Dommage que tu n’aies pas trouvé qqun pour te montrer la manip au début… mais en même ça décomplexe : j’aimerai bien essayer un jour et grâce à toi j’aurai moins d’hésitations à démarrer seul !

  2. Chewby
    November 11th, 2012 at 11:36 am

    Très bonne épisode ! Bonne sensibilisation sur les moyens de protections à utilisés trop souvent oubliés. J’attends de voir la suite de tes aventures dans ce domaine. @+

  3. Well
    November 11th, 2012 at 12:07 pm

    Bonne initiation à la soudure à l’arc, domaine que je ne connais que par observation. Encore une désacralisation d’un domaine ouvrant d’importante possibilité ! Tu vas bien t’amuser !

    Il à l’air de faire frais dans la grotte… l’hiver approche, pense à mettre les produit sensible a l’abri, pour ne rien ruiner d’important, j’imagine que tu y a déjà penser depuis l’hiver dernier.

    Merci à toi pour cet épisode, ravi de te revoir bidouiller

  4. sylvain
    November 11th, 2012 at 1:27 pm

    salut, belle tentative :)
    Je soude régulièrement (boulot) et comme toi je me suis formé tout seul.
    Il y a quelques petites règles simples qui permettent de se faciliter la vie. Notamment, l’angle de l’électrode par rapport au métal, le bon réglage, etc..
    Castotruc à fait un PDF ou tu retrouves ces astuces: http://www.castorama.fr/documents/pdf/JR20_13.pdf

    Bonne soudure ;)

  5. christophe
    November 11th, 2012 at 3:26 pm

    Bravo pour cette episode tu te démerde plutôt pas mal pour un debut.
    La finalité du truc etant de contrôler l’avancement de l’electrode pour permettre d’avoir une fusion en profondeur. Pas trop vite au sinon tu realises du collage et pas trop doucement sinon tu risques de percer.

    Bon courage.

  6. _noskill
    November 11th, 2012 at 3:30 pm

    Ah enfin un vrai truc de bourrin ! J’aime !

    Vivement que tu reffasse un épisode sur le bois (menuiserie,etc.) ^^

    Bonne continuation :)

  7. Alex The Ghit
    November 11th, 2012 at 3:31 pm

    Salut Babozor, youpi, un épisode de plus !
    Par contre je trouve que tu t’eloignes de plus en plus du casual day hacking et donc de l’esprit de base de la grotte du barbu. Le jour où j’aurais besoin de faire de la soudure j’irai chez Castorama, moi j’aimais bien la grotte du barbu pour tous ces petits bricolages débiles mais trop cools avec trois bouts de bois et une perceuse. Mais bon, je comprends qu’à force t’en aies marre de faire des petits bricolages rigolos. Mais là c’est pas très ludique…

  8. Morhue
    November 11th, 2012 at 3:44 pm

    Très bonne initiation! J’aurais pas fait mieux!

  9. Ju patate
    November 11th, 2012 at 4:11 pm

    Cool l’épisode =) Tu verras ça viens vite avec la pratique.
    Je suis en formation pour devenir soudeur actuellement, si tu as des questions n’hésite pas.

    Pour la protection, il y a des manteau en sorte de cuir, ou des tabliers en cuirs, ça évite de faire des trous dans le pull. Là tu es assis, mais si un jour tu fait ça debout, attention aux projections sur les pieds.

    L’humidité de l’air joue beaucoup sur la soudure. Ici tu as des électrodes “rutiles”, mais par exemple si un jour tu utilise des “basiques”(attention au changement de sens du courant), il faudra les laisser au chaud à l’abris de l’humidité.

    Pour l’amorçage, il faut éviter de tapoter l’électrode sur la pièce, si tu frotte légèrement comme une allumette tu as moins de risque de coller.

    Pour la soudure en elle même, essaye de ne pas aller trop vite, il faut que le métal d’apport ai le temps de fusionner avec le métal de la pièce. Sinon il sera juste posé sur la pièce, mais sera carrément moins résistant (et si tu vas trop lentement tu passe à travers héhé).
    Quand tu soude, l’espace entre l’électrode et la pièce doit être d’environ 1 ou 2 mm, pas plus.
    Essaye de t’entraîner à plat sur des pièces, de tirer des cordons, tu verras le bain de fusion sous l’électrode. Une fois que tu aura appris à dompter le bain de fusion tu pourras faire ce que tu veux ^^

    Pour le réglage de l’intensité, il y a des petits calculs de base pour avoir une approximation, c’est dans mes cours je te passerai ça si tu veux. Le réglage du poste c’est le plus important.

    Pour la couche de protection au dessus de la soudure (ça s’appel du laitier), je te conseille de mettre des lunettes de protections quand tu la détache. ca peut arriver que sous la pression ça décolle jusqu’a l’oeil.

    Voilà, en espérant t’avoir aidé un peu.
    un jour si tu as l’occasion, je te conseille d’essayer l’arc air, c’est pareil mais l’électrode c’est un gros bâton sous 800 ampères qui découpe tout avec le métal soufflé par de l’air comprimé. C’est euh… bourrin :D

  10. Dimitri
    November 11th, 2012 at 9:02 pm

    Ca fait un moment que ça me chatouille de me lancer.
    J’ai tourné pas mal autour des postes à souder dans les magasins de bricolage mais c’est pas évident de choisir quand on y connais pas grand chose.

    Merci pour cet excellent retour d’expérience. Ca me donne à nouveau envie de me mettre à la soudure.

  11. TraitPlat
    November 12th, 2012 at 12:23 am

    Très intéressé de voir le même épisode mais avec de l’alu.

    Bon courage !

  12. papiercanson
    November 12th, 2012 at 7:20 am

    Tu peux aussi regarder du côté des postes “inverter” qui ne collent presque jamais. C’est vraiment pas mal pour ceux qui ne soudent pas souvent et on donc moins d’expérience, c’est à peine plus cher à l’achat et très léger.

  13. jimmy
    November 12th, 2012 at 9:11 pm

    sympa cet épisode =)
    je suis la recherche des titres des morceaux, ils ne s’affichent plus comme avant, c’est normal ?

    pour souder de l’alu, il faut un TIG et non un poste standard

  14. Chamallow
    November 13th, 2012 at 1:21 am

    Salut,

    Tu te débrouille très bien pour une personne qui se forme tout seul.
    Pour les conseils tout est dit au dessus donc pour résumer il faut un bon angle et une vitesse d’avance, pas trop vite, pas trop doucement.
    Mais c’est comme le réglage de l’ampère tu y arrivera avec le temps et de l’entrainement. ;)

    Le marteau pour enlever l’email et la brosse métallique c’est un très bon réflexe, par contre meulé la soudure je pense que c’est pas conseiller sa doit énormément fragiliser la soudure… mais ce n’est qu’une idée que je me fait, là faudrait demander a des vrais professionnel. J’aimerai bien connaitre la réponse d’ailleurs si j’ai tord ou non. ^^

    Petite astuce du jour, les baguettes faut les conserver dans un lieu ou il y a peu d’humidité.

    Bon courage et montre nous ton évolution dans le domaine ;)

  15. Ju patate
    November 13th, 2012 at 6:46 pm

    pour une petite soudure comme ça, si le métal d’apport et le métal de base ont bien fusionnés, un petit meulage sur la soudure n’est pas fragilisant. Logiquement si on enlève toute la soudure extérieure, les deux pièces en formerons qu’une seule.
    Mais bon on est jamais à l’abris d’un manque de fusion, et le cordon ajoute quand même de la résistance.

    Le mieux reste de meuler un peu la surface pour que ça reste propre, mais pas creuser trop (à peu près comme sur les 2 premières photos de la pièce)

  16. lhu
    November 14th, 2012 at 9:46 pm

    pas mal pour un début (de ce que j’en suis capable d’apprécier)

    jadis j’ai travaillé avec de bon soudeurs et il me semble qu’il ne leur était pas possible de souder tout types d’acier (ou plutot moins facilement que d’habitude) comme par exemples les inox ou les acier marines….

    ….après un bref recherche sur “soudabilité de l’acier” il semblerait que la forte teneur en carbone de l’acier augmente la difficulté de le travailler. et je pense biens que les tubes carrées bien brillant que vous uttilisez sont plus proche d’un inox que d’un acier de base. donc chapeau d’avoir commencer par le plus difficile!

  17. Valentin
    November 20th, 2012 at 11:50 pm

    L’étape suivante, c’est le chalumeau oxydrique.
    Pour du punk c’est du punk. Là tu te prend carrément pour Vulcain en personne.
    Super jouissif..et dangereux !

  18. Dahut
    December 6th, 2012 at 1:59 pm

    Un conseil pour commencer la soudure, s’essayer sur une plaque simple, plane, histoire de jauger la distance et l’inclinaison de l’électrode sans autre paramètre, pour éviter qu’elle reste collée/soudée! L’idée c’est bien de faire du tricot (/\/\/\/\/\/\).
    ça évite de bousiller un équilibre instable de plusieurs pièces et de galérer en risquant de se prendre un bout de métal brûlant (excepté en portant un scaphandre ya toujours un ptit endroit à la con où on arrive à se brûler…)

  19. Chevelu
    January 14th, 2013 at 1:13 am

    En regardant Le Vinvinteur, je suis tombé dans la grotte!!!
    Babozor : Petite participation : un vieux poste triphasé récupéré dans une brocante te donnera de meilleurs résultats, la qualité des baguettes est aussi essentielle.

    Ju patate : +5 pour l’ArcAir. La plus grosse baguette que j’ai utilisé était une de diamètre 16 (habit complet de cuir obligatoire!! Parkinson proscrit!). Ça envoie du pâté!!

    Valentin : Pour avoir fait de l’oxydécoupage sur table optique (tôle de 140mm d’épaisseur), je peux t’assurer que si tu veux des sensations teste l’ArcAir.

    En terme de travail de la ferraille, les possibilités sont énormes. On le voit ici avec la soudure, mais afin de ne pas avoir de limites, l’usinage apporte le reste. A vrai dire, l’un ne va pas sans l’autre. (paroles d’un ancien tourneur-fraiseur tradi).

    En tout cas bon courage bon courage à Babozor pour 2013. Habitant à moins de 10km de la grotte (quelle surprise quand j’ai découvert cela), c’est chaud pour la SARL de webdev, mais je sais que les mairies du coin en aurait besoin.

    Je reviendrai faire un tour de temps en temps. Vive le partage du savoir!!