4

Ma presse à sérigraphie – DIY – faite maison à 100%

Depuis quelques jours je passe un peu de temps à expérimenter avec ma presse à sérigraphie, les différents supports, encres, méthodes d’impression, etc…
Outre faire un bon levelUp dans le domaine de sérigraphie, le but est aussi de pouvoir fournir aux gentils barbus qui m’ont filé du pognon pendant la campagne Ulule des produits avec un qualité maximale par rapport à mon matériel somme toute rudimentaire.

Quelques exemples de tirages faits cet après midi
Sur du papier
Test serigraphie barbitude2013 2

Sur du vinyle autocollant blanc
Test serigraphie barbitude2013 3

Sur des enveloppes autocollantes blanches
Test serigraphie barbitude2013 4

L’ami @valentindochine m’interpelle pour avoir des photos de la machine et il est vrai que j’en ai jamais vraiment parlé donc une bonne occasion de détailler la machine de l’enfer…

Un principe très simple, fabrication maison
Avant de commencer à parler de ma machine, un peu d’historique… je m’étais acheté un kit assez pourri, en gros une charnière ou des gonds avec des serres joints sur une planche relevée… pleins de défauts à ce kit, rigolo pour faire un ou deux t-shirts comme ça pour rigoler, mais rien de sérieux. Donc je me suis documenté, suis allé voir les plans qui existent en ligne, fouiné les images des trucs pros et arrivé sur un design simple.
Si on résume la machine s’articule autour des points suivants:
– un bras qui se lève et se rabaisse et qui permet d’accrocher le cadre
– un système qui permette de changer de jeannettes (les trucs sur lesquels on vient imprimer)
– un système de positionnement plus ou moins fiable (où l’écran revient à sa position originelle no matter what)
– un truc qui permette de maintenir le bras en position haute

Presse serigraphie perso open

C’est une des raisons qui m’a d’ailleurs poussé à apprendre la soudure à l’arc, connaissance indispensable pour arriver à réaliser cette monstruosité!

Presse serigraphie perso closed

Positionnement trois points
Presse serigraphie perso positionnement trois points

On est toujours dans les solutions simples et nasiques: trois gros écrous qui permettent de régler la hauteur du bras quand celui ci est baissé ainsi que la position centrale du bras via les deux vis de chaque côté.
C’est la raison d’être des deux grosses barres sur le devant pouvoir d’abord y accrocher les deux grosses vis, mais aussi pouvoir y reposer le bras.

Jeanettes inter-changeables
Presse serigraphie perso jeannette recto

C’est une fonction pas essentielle pour tout le monde, mais que je voulais pour pouvoir imprimer sur du papier, des t-shirts de tailles différentes (pour les gamins, les adultes, les barbus ventrus comme moi), donc avoir la possibilité de pouvoir changer les jeannettes.

Presse serigraphie perso jeannette verso

Le principe est simple, la plaque de bois (ici du MDF) est vissée sur une structure qui vient se rentrer sur la machine… qui ensuite est serrée en place pour ne plus bouger.

Presse serigraphie perso mep jeanette

Simple, efficace.

Presse serigraphie perso hop c pret

Attache du cadre sur le bras
Presse serigraphie perso fixation cadre

Une fois de plus on est pas vraiment dans la finesse… des serres joints pas chers achetés et soudés directement sur la goulotte qui va venir accueillir le cadre.
Les soudures les plus vilaines sans aucun doute de l’histoire de la soudure à l’arc, mais ça marche

Transportable et montable plus ou moins partout
Presse serigraphie perso fixation

Une des autres contraintes étaient liées à la place que peut prendre une presse de sérigraphie… la mienne devait être relativement compacte et pouvoir se monter et se fixer sur une table.
Presse serigraphie perso fixation2

Deux serres joints et hop le tour est joué

Pas beau mais ça marche
Presse serigraphie perso ready open

Bon c’est de l’acier, c’est pas de l’aluminium, c’est lourd, c’est à moitié rouillé, c’est pas beau, mais ça a le mérite de marcher et surtout pour un budget ridicule, j’ai une plateforme une base pour pouvoir faire des tirages de qualité suffisantes pour les gentils barbus (et pour pouvoir faire tous les délires possibles et imaginables)

Presse serigraphie perso ready ferme

Bonus rangement / séchage
Presse serigraphie perso bonus

Petit bonus pour ranger les cadres déjà insolés et prêts pour pas qu’ils traienent partout ou pour les faire sécher…
des montants d’étagères, quelques tasseaux et hop c’est parti pour un rangement de cadre totalement custom et pouvant accueillir jusqu’à 7 cadres en 50×60

Voilà j’espère que votre curiosité est satisfaite, comme d’hab les conseils, questions et insultes sont les bienvenus

babozor

4 Comments

  1. hey, cool !!!
    dernière petite question,
    pour insolé tu t’es fabriqué un truc,
    ou tu fait ça a la bourrin (4 planches, et un neon) ?

  2. pour que la ferraille ne rouille pas un coup de rustoil. en plus il n’y a pas besoin de dérouiller avant!

  3. Excellente présentation. Ca aurait été awesome dans un podcast :p Un grand merci pour la présentation en tout cas.

Comments are closed.