4

Aidez à financer le pourvoi en cassation de Bluetouff et Reflets.info

Avant de parler un peu du sujet de cet article, un peu de background… quand j’étais sur Paris (il y a de cela quelques années) je passais pas mal de temps à droite à gauche à aller à des lieux et évènements qui touchaient à la culture numérique en général et la bidouille en particulier. Soyons clairs, ce genre de lieux ne sont pas légions et un des lieux de ralliements des barbus parisiens était La Cantine… où étaient organisés bon nombre de BarCamps et autres trucs destinés aux mecs comme moi. Inévitablement, et la proximité aidant j’ai rencontré Bluetouff et les ours de Bearstech, des gens bien sympathiques et qui travaillent dans l’infogérance (en gros ils maintiennent et surveillent vos serveurs) et sont passionnés de bidouillage et de sécurité informatique.
A une époque où je galèrais pour trouver de la place pour héberger tout le contenu de LaGrotteDuBarbu (je cyber-squattais quelques centaines de méga par ci par là à des potes à chaque nouvel épisode mis en ligne) l’ami Bluetouff m’a gentiment proposé d’héberger LaGrotteDuBarbu… et ses dizaines (centaines?) de Giga de données vidéos.
En début 2014 (après un petit rappel d’un des ours) j’ai mis une pub pour Bearstech au début de chaque épisode, ce qui me parait normal et légitime, puisqu’ils m’hébergent gracieusement depuis toutes ces années et contribuent donc à vous amener la barbuitude via mes vilaines vidéos.

Tout ça pour dire, que même si on se voit rarement (la dernière fois c’était pour un PasSageEnSeine et ça date de quelques années) j’apprécie beaucoup l’ami Bluetouff, et je suis de près ses articles, ainsi que ceux de ses camarades sur le très bon site (même si parfois un poil engagé à mon goût) Reflets.info

A leurs actifs, ils ont quelques histoires hallucinantes, comme la découvert de la vente de matériel français de surveillance réseau à des régimes cradocs, certaines failles béantes dans certains systèmes, etc. Ils font une partie du travail que les journalistes aujourd’hui (certains pas tous) ne font plus, de la recherche, de l’investigation.

Viens donc l’affaire ANSES…
Je vais faire un vilain résumé, donc le mieux est encore de lire les articles qui suivent:
La non-affaire Bluetouff VS ANSES
La Justice relaxe le co-fondateur de Reflets dans une rocambolesque affaire de piratage supposé de données publiques
Tous « pirates » !

En gros et si je résume, au cours de recherches sur Google, Bluetouff tombe sur des documents sur l’extranet de l’ANSES, il les télécharge et il écrit un article sur Reflets.info

Il est placé en garde à vue et accusé de piratage… et est relaxé par le tribunal en première instance
L’ANSES ne se porte plus partie civile et pourtant le parquet fait appel… et contre toute attente gagne, condamnant Bluetouff à 3000 euros d’amendes et permettant un précédent grave.

Parceque outre l’affaire qu’on pourrait qualifier pour les initiés de profondément débile (télécharger un fichier librement disponible et indexé par les moteurs de recherches), ce n’est pas le laxisme des administrateurs du site qui est pointé du doigt, mais un individu qui a téléchargé ces fichiers.
Et cela risque de mettre en place un précédent dramatique, qui mettrait la responsabilité de la sécurité des données dans les mains des internautes plutôt que dans celui de ses supposés professionnels.

Bluetouff et Reflets ont donc décidé de se pourvoir en cassation… une procédure longue et qui coûte cher, environ 10 000 euros. Outre l’injustice de cette décision, elle permettrait de créer un précédent extrêmement dommageable pour tous les internautes.
Vous pouvez donc aider en donnant un peu d’argent, comme je l’ai fait… j’ai pas de thunes en ce moment mais il me restait 9 euros 41 sur mon compte paypal, donc j’ai filé 9 euros 40 à Reflets pour soutenir l’effort de guerre et je vous incites à faire de même.

Tout mon soutien va donc à Reflets.info et Bluetouff… en leur souhaitant bonne chance et en espérant que la justice française retrouve sa raison.

babozor

4 Comments

  1. Bluetouff à de la chance car moi pour une affaire similaire j’ai été condanné à 8000 euros d’amendes à payer par petite tranche de 30 euro par mois pendant 15 ans de ma vie.Les services du renseignements (DST) à la porte de chez moi . Plus confiscation de mon matériels informatiques . Je souhaite bon courage à Bluetouff pour la suite. Paul

  2. Sur le podcast du comptoir secu, ils en disent un peu plus: Ce qui a visiblement été retenu ce n’est pas l’accès via google, mais que bloutouth aurait reconnu avoir remonté l’arborescence et vu que cela faisait partie d’une part “privée” du site.
    C’est pourcela que ce n’est pas l’accès , mais le maintien qui a été retenu.
    Le fait qu il passe par un VPN , n’a pas joué en sa faveur je pense car il y a eu une volonté d’anonymisation.

    Après on ne connait pas les tenants et aboutissants du fond de l’affaire.

Comments are closed.